malheureusement ma recette, excellente pour un homme comme moi, qui mène une vie tout exceptionnelle, serait fort dangereuse appliquée à une armée, qui ne se réveillerait plus quand on aurait besoin d'elle. Et peuton savoir quelle est cette recette . demanda Debray. Oh . mon Dieu, oui, dit MonteCristo, je n'en fais pas de secret : c'est un mélange d'excellent opium que j'ai été chercher moimême à Canton pour être certain de l'avoir pur, et du meilleur haschich qui se récolte en Orient, c'estàdire entre le Tigre et l'Euphrate . on réunit ces deux ingrédients en portions égales, et on fait des espèces de pilules qui s'avalent au moment où l'on en a besoin. Dix minutes après l'effet est produit. sac longchamp imitation croco Demandez à M. le baron Franz d'Épinay, je crois qu'il en a goûté un jour. Oui, répondit Morcerf, il m'en a dit quelques mots et il en a gardé même un fort agréable souvenir. Mais dit Beauchamp, qui en sa qualité de journaliste était fort incrédule, vous portez donc toujours cette drogue sur vous . Toujours, répondit MonteCristo. Seraitil indiscret de vous demander à voir ces précieuses pilules . continua Beauchamp, espérant prendre l'étranger en défaut. grand sac imitation longchamp Non, monsieur», répondit le comte. Et il tira de sa poche une merveilleuse bonbonnière creusée dans une seule émeraude et fermée par un écrou d'or qui, en se dévissant, donnait passage à une petite boule de couleur verdâtre et de la grosseur d'un pois. Cette boule avait une odeur âcre et pénétrante . il y en avait quatre ou cinq pareilles dans l'émeraude, et elle pouvait en contenir une douzaine. La bonbonnière fit le tour de la table, mais c'était bien plus pour examiner cette admirable émeraude que pour voir ou pour flairer les pilules, que les convives se la faisaient passer. «Et c'est votre cuisinier qui vous prépare ce régal . demanda Beauchamp. sac besace imitation longchamp Non pas, monsieur, dit MonteCristo, je ne livre pas comme cela mes jouissances réelles à la merci de mains indignes. Je suis assez bon chimiste, et je prépare mes pilules moimême. Voilà une admirable émeraude et la plus grosse que j'aie jamais vue, quoique ma mère ait quelques bijoux de famille assez remarquables, dit XL. Le déjeuner. 152 Page 156 Le Comte de MonteCristo, Tome II ChâteauRenaud. J'en avais trois pareilles, reprit MonteCristo : j'ai donné l'une au Grand Seigneur, qui l'a fait monter sur son sabre . l'autre à notre saintpère le pape, qui l'a fait incruster sur sa tiare en face d'une émeraude à peu près pareille, mais moins belle cependant, qui avait été donnée à son prédécesseur, Pie VII, par l'empereur Napoléon .